Critères de choix des disjoncteurs

Publié le par disjoncteur.over-blog.com

        Le choix d’un disjoncteur s’effectue en fonction :


            § De la norme d’installation : R.G.I.E. 


            § Des normes des produits :

       - La NF C 61-410 associée à la norme NF EN 60898 pour les applications domestiques,

      - Et la NF C 63-120 associée à la norme NF EN 60947-2 pour les autres applications.


            § Des caractéristiques du réseau : tension, fréquence.


            § De la tension assigné :


 -  Le courant assigné ou calibre (en ampères), est en relation avec l'intensité admissible selon les règles de  la NF C 15-100. L’intensité du IN (en Ampères), doit être comprise entre IB et IZ.

 

flêche

 

        Il est impératif d’avoir : IB  ≤  In  ≤  IZ

        IB, le courant d’emploi est le courant nominal ou maximal de la charge.

        In est le courant nominal du dispositif

        Iz, le courant admissible dans la canalisation, est  l’intensité maximale autorisée dans la ligne. Elle est fonction de différents paramètres tels que mode de pose de la ligne, température, etc. 

            

    -  Et Le pouvoir de coupure (PdC) ou courant maximal que peut couper le disjoncteur.

 

 

           § De la courbe de déclenchement :

 

     Les normes des disjoncteurs imposent au moins l’existence des courbes B, C et D. Sinon, il y en a 5 (Z, B, C, D ou MA).

 

     Le choix de la courbe de fonctionnement du disjoncteur se fait en fonction :

            - Du type de récepteurs ( Résistif ou Inductif),

 

           - Et du type d’installation électrique à protéger  (domestique, distribution, moteur ...).

 

 

            § De l’environnement : le type de local, la température, la section et la nature des câbles en aval.


            § Des impératifs d’exploitation : la sélectivité, les auxiliaires de commande.

 

 

§ Le nombre de pôles (uni + neutre, bi, tri, tétra polaire), il est  fonction du réseau et de la charge.

                                                                                                           

            § Le modèle (modulaire, compact,..),imposé par le courant In. 


            § La présence ou non d’un déclencheur thermique


            § Eventuellement le nombre et le type des contacts auxiliaires 


                § Les dispositifs de protection annexe (manque de courant, DDR)

 

Commenter cet article