Les disjonteurs différentiels, protection des personnes

Publié le par disjoncteur.over-blog.com

 

      Le disjoncteur différentiel (interrupteur différentiel) à courant résiduel est utilisé, en particulier, chez chaque abonné. Il a pour rôle d’assurer :


- La protection des circuits contre les surintensités dues aux surcharges ou aux courts circuits,
- Et la protection des personnes contre les contacts indirects (fuites de courant à la terre).


 

      Il est constitué :  

- D’un disjoncteur magnéto-thermique destiné à ouvrir le circuit en cas de court-circuit ou de surcharge,

- Et d’un différentiel destiné à ouvrir le circuit dès que les intensités du courant dans la phase et le neutre sont différentes.


D'où le nom de " disjoncteur magnéto-thermique différentiel ".


 

     On distingue toutefois, différents types de différentiel:
Le disjoncteur différentiel (Abonné EDF), protection des personnes et des matériels .
Le relais différentiel , qui réalise la surveillance du circuit, il est réglable, il est associé à un dispositif de coupure (interrupteur ou disjoncteur). La mesure du courant de fuite à la terre peut être réalisée par un tore séparé .
Et l’interrupteur différentiel , réalisant une surveillance du circuit et ne coupant celui ci qu’en cas de courant de fuite à la terre.

 

 

     Le disjoncteur différentiel fonctionne par différence entre 2 champs magnétiques, chaque phase et neutre forme un bobinage autour d’un tore.


      Quand tout va bien, les phases et neutre ont le même champs magnétique chacun et donc s’annulent les uns , les autres.


      Quand un défaut ou une fuite survient, les champs magnétiques ne sont plus les mêmes et vont former un autre champ magnétique dans une bobine dite de détection et ainsi attirer un contact mobile qui ouvrira le circuit.

 

Commenter cet article

disjonceur 19/04/2015 22:38

merci